Vous êtes ici  ›Home› Publications

FEBIAC poursuit les préparatifs du prochain Brussels Motorshow

Avancer et tout mettre en œuvre pour garantir le confort de visite et la sécurité du grand public et des exposants. Comme tant d’autres, les organisateurs du Brussels Motorshow doivent désormais composer avec une équation dont l’inconnue épouse la forme de mesures sanitaires en perpétuelle évolution.

La réalité qui s’est imposée à la population depuis mars 2020 et les contraintes qui y sont liées continuent de rythmer le quotidien de tout un chacun. Après avoir dû postposer l’édition 2021 de son Brussels Motorshow, FEBIAC, la Fédération belge et luxembourgeoise de l’automobile et du cycle, a mis en place une politique sanitaire adaptée et claire afin de garantir la tenue de son événement, du 15 au 23 janvier prochain.

-« Depuis le dernier comité de concertation, nombreux sont ceux qui se demandent ce que le renforcement des mesures sanitaires aura comme impact sur l’organisation du Brussels Motorshow, explique Andreas Cremer, Administrateur délégué de FEBIAC. Depuis des semaines, nous tenons à l’œil l’évolution des contaminations et entretenons des contacts permanents avec les autorités. Forts de notre expérience d’organisateurs d’un événement de masse, nous avons mis en place des mesures claires et strictes, qui seront applicables dans le cadre du prochain Brussels Motorshow et qui offriront au public un confort de visite inédit. »

La nécessité d’être en possession du Covid Safe Ticket pour visiter le Brussels Motorshow 2022 ne surprendra personne. Mais les mesures décidées par l’organisateur du Salon vont plus loin que la simple possession de ce sésame :

-« Notre billetterie sera lancée début décembre et sera uniquement accessible en ligne via le site www.autosalon.be. Préalablement à leur venue, nos visiteurs seront invités à réserver en ligne un créneau horaire pour bénéficier d’un temps de visite suffisamment large pour leur permettre de profiter de l’exposition en toute décontraction, détaille Pierre Lalmand, Directeur du Brussels Motorshow. Pour la première fois depuis que notre événement existe, nous avons également décidé de mettre en place une jauge dynamique pour connaitre et gérer à tout moment l’affluence dans notre exposition. Hors de question pour nous de prendre le moindre risque sur ce point. Toutes ces mesures étaient déjà prévues. La bonne nouvelle pour nos visiteurs, c’est que leur confort de visite sera garanti, la taille de l’exposition nous permettra parfaitement de garantir la distanciation sociale

Ces décisions ont été particulièrement bien accueillies par les 50 marques auto et utilitaires légers déjà inscrites au Brussels Motorshow.

-« La sécurité et le confort des visiteurs et des exposants sont deux données indissociables de notre organisation, poursuit Pierre Lalmand. C’est dans cette optique que nous avons volontairement et très logiquement revu à la baisse notre objectif d’affluence, qui dépassait encore le demi-million de visiteurs en 2020. Et s’il apparaît que le port du masque en intérieur est toujours obligatoire à la mi-janvier, il va sans dire que nous veillerons scrupuleusement à son respect. »

Un protocole sanitaire clair et anticipé dans l’intérêt de tous, une liste d’exposants particulièrement fournie et composée de marques inédites en Belgique, un public enthousiaste et impatient de renouer avec la tradition du Salon, et de nombreuses nouveautés qui seront encore dévoilées au cours des prochaines semaines : tous les ingrédients sont réunis pour permettre à l’organisateur du Brussels Motorshow d’aller de l’avant.

Twitter